En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Artiste présenté par Simon Baker

Mark Ruwedel

4 juillet - 18 septembre

10H00 - 19H30

Mark Ruwedel travaille dans les régions désertiques de l’ouest des États- Unis, s’intéressant en grande partie aux traces et à l’effet de l’activité de l’homme sur le paysage. Son œuvre traduit à la fois une loyauté absolue envers le langage formel et le potentiel de la chambre grand format ainsi qu’un attachement important au tirage photographique et à l’esthétique qui en découle. Aussi conceptuellement ambitieux que géographiquement vaste, son travail se nourrit de la précision et de l’engagement de la tradition américaine des «nouveaux topographiques», tout en ajoutant à cette approche une couche personnelle qui témoigne de son propre regard sur la relation tumultueuse qu’entretiennent environnement naturel et expansion économique. Simon Baker
Mark Ruwedel travaille dans les régions désertiques de l’ouest des États-Unis, s’intéressant en grande partie aux traces et à l’effet de l’activité de l’homme sur le paysage. Son œuvre traduit à la fois une loyauté absolue envers le langage formel et le potentiel de la chambre grand format ainsi qu’un attachement important au tirage photographique et à l’esthétique qui en découle. Aussi conceptuellement ambitieux que géographiquement vaste, son travail se nourrit de la précision et de l’engagement de la tradition américaine des «nouveaux topographiques», tout en ajoutant à cette approche une couche personnelle qui témoigne de son propre regard sur la relation tumultueuse qu’entretiennent environnement naturel et expansion économique.

Simon Baker

Depuis de nombreuses années, mon travail s’efforce de faire ressortir un regard sur l’Ouest américain en tant que palimpseste d’une histoire culturelle et historique. On pourrait considérer que Dusk (Crépuscule) et Dog Houses (Niches) sont des chapitres d’un projet plus vaste, intitulé Message from the Exterior (Message du Dehors). 1212 Palms (1212 Palmiers) est une œuvre complète qui représente l’intérêt que j’ai toujours eu pour les noms de lieux, ainsi qu’une approche conceptuelle de la photographie de paysage. 1212 Palms (1212 Palmiers) est une série de neuf photographies noir et blanc représentant, dans le désert californien, des endroits qui ont été nommés suivant le nombre de palmiers qui s’y trouvaient. De Una Palma à Thousand Palm Oasis (Un palmier à Oasis des mille palmiers), la somme des neuf noms de lieux correspond à mille deux cent douze palmiers, même si le nombre d’arbres représentés dans les images est différent. Les photographiesqui constituent Dusk et Dog Houses ont été réalisées dans les régions désertiques à l’est de Los Angeles. Dusk est une série d’images noir et blanc de maisons abandonnées, photographiées au moment où le soleil disparaît derrière l’horizon. Avec leurs tons obscurs, atténués, elles évoquent à la fois la présence et l’absence, l’isolement social ainsi que géographique. Les Dog Houses, que j’ai photographiées en couleur, ont été découvertes près de maisons abandonnées et d’anciennes propriétés isolées, comparables à celles de la série Dusk. La collection présente un inventaire relatif à une forme singulière et poignante d’architecture vernaculaire. Ces structures modestes, à la fois drôles et tragiques, témoignent de la fragilité de l’homme qui se mesure à un environnement rude.
Mark Ruwedel

Encadrements réalisés par Jean-Pierre Gapihan, Paris.
Exposition présentée avec la collaboration de la Luisotti Gallery, Santa Monica.
Encadrements réalisés par Jean-Pierre Gapihan, Paris.
Exposition présentée avec la collaboration de la Luisotti Gallery, Santa Monica.