JIMEI X ARLES 2022 INTERNATIONAL PHOTO FESTIVAL

25 NOVEMBRE 2022 — 3 JANVIER 2023
XIAMEN, CHINE

Le 8e Jimei x Arles International Photo Festival, qui ouvrira ses portes le 25 novembre 2022, présentera cette année de nouvelles œuvres photographiques internationales.

Depuis 2015, le Three Shadows Photography Art Center travaille en étroite collaboration avec les Rencontres d'Arles pour imaginer le festival international, qui se tient à Xiamen, dans le district de Jimei. Conjointement organisé par le Three Shadows Photography Art Centre et Tianxia Jimei Media, Jimei x Arles présente, dans un état d’esprit ouvert et inclusif, des travaux qui donnent à voir les dernières tendances internationales en matière de photographie. Le festival collabore avec divers experts et institutions pour explorer le pouvoir créatif de la photographie chinoise. Il favorise la diffusion des œuvres photographiques contemporaines et leur promotion sur la scène internationale. Depuis sa création, Jimei x Arles a présenté plus de 200 expositions, en provenance de Chine et du reste de l'Asie, ainsi qu'une sélection d'expositions remarquables des Rencontres d'Arles. À ce jour, le festival a attiré 400 000 visiteurs.

Depuis 2020, Christoph Wiesner, directeur des Rencontres d'Arles, et RongRong, photographe contemporain chinois également cofondateur du Three Shadows Photography Art Centre, codirigent le festival, tandis que Gu Zheng, éminent critique de photographie, en assure la direction artistique. Cette huitième édition présente trente expositions qui rassemblent les œuvres de plus de cent artistes venus de France, de Thaïlande, du Brésil, des États-Unis et de Chine continentale, à travers plusieurs chapitres : « Expositions arlésiennes » (qui présente des travaux montrés lors de l’édition 2022 des Rencontres d'Arles), « Prix Découverte » (qui se focalise sur le travail de jeunes photographes chinois), « Bons baisers de Thaïlande », « China Pulse » (qui s’intéresse au développement des écoles supérieures de photographie en Chine), « Photographie croisée », « Hommage », « Récit d’un collectionneur », « Action locale », « Exposition collective des travaux des finalistes du Prix du commissariat pour la photographie et l'image animée », « THE HORIZON » et enfin « Jimei x Arles Photobook ».

EXPOSITIONS ARLÉSIENNES
AU DIAPASON DES DERNIÈRES TENDANCES INTERNATIONALES

En juillet, les Rencontres d'Arles ont été lancées sur le thème « Visible ou invisible, un été révélée ». Six expositions ont été sélectionnées pour être présentées en Chine : dans la section « Explorer et témoigner », La Terre où est né le soleil, de Julien Lombardi, et Forêts géométriques. Luttes en territoire Mapuche de Ritual Inhabitual (commissaire : Sergio Valenzuela Escobedo). Dans la section du Prix Découverte Louis Roederer 2022 (commissaire : Taous Dahmani), on retrouve GH. Gal et Hiroshima, de Gal Cipreste Marinelli et Rodrigo Masina Pinheiro (présenté par Ateliê Oriente) ; À partir de ce que je ressens et ce qu’elle m’a dit, de Celeste Leeuwenburg (présenté par Julio) ; et Comme une rivière, de Jack Lyons (présenté par Ensemble). Enfin, on retrouvera également les Prix du livre des Rencontres d'Arles 2022. 

JIMEI X ARLES DISCOVERY AWARD - À LA RENCONTRE DE LA CRÉATION PHOTOGRAPHIQUE CHINOISE

Chaque année, Jimei x Arles invite cinq conservateurs à nominer 10 photographes chinois talentueux qui présentent une exposition monographique pendant le festival. Le lauréat est désigné au cours de la semaine d'ouverture et il remporte 100 000 yuans (15 000 euros). En tant que nouveau représentant de la photographie chinoise, le gagnant est invité à exposer ses œuvres sur la scène internationale des Rencontres d'Arles l'année suivante.

Cette année, les artistes participant au Prix Découverte Jimei x Arles sont Zhang Xiao (Guai Li Luan Xin) et Li Weiyi (Image associée), nominés par le commissaire Liu Gang ; Chen Xiaoyi (L'Époque de l'ondulation des montagnes Hengduan : je suis censé vous raconter des choses que j'ai entendues au fond des océans) et Zhao Qian (Papier, point lumineux et conque), nominés par le commissaire Shen Chen ; Luka Yuanyuan Yang (Faites-en un foyer) et Yuan Keru (Les Royaumes de la mémoire), nominés par le commissaire Tutu Zhu ; Peng Zuqiang (Compresse froide) et Doreen Chan (Demi-rêve), nominés par le commissaire Sun Wenjie ; et enfin Tan Chui Mui (Juste parce que tu as appuyé sur l’obturateur ?) et Xia Cheng'an (Charisme artificiel), nominés par le commissaire Wang Yiquan.

PRIX DU COMMISSARIAT POUR LA PHOTOGRAPHIE ET L'IMAGE ANIMÉE - DÉCOUVRIR ET PROMOUVOIR DE JEUNES COMMISSAIRES DE PHOTOGRAPHIE CHINOIS TALENTUEUX

Prix du commissariat pour la photographie et l'image animée a été lancé conjointement par le Three Shadows Photography Art Center et CHANEL en 2021. Il vise à soutenir la jeune création de la photographie et de l’image animée : L’objectif est de découvrir et d’encourager de jeunes commissaires et chercheurs chinois remarquables qui travaillent avec ces médiums. Afin d’attirer davantage de conservateurs talentueux à participer à la recherche transdisciplinaire autour des images, ce prix s’engage via une série de mesures telles que l'appel à des propositions de conservation, le vote réalisé par des juges professionnels et le financement de projets. Le premier Prix du commissariat pour la photographie et l'image animée a été décerné à Jiang Feiran pour son projet Rivière sans nom. Avec le soutien de ce prix, la série été officiellement présentée au public au Three Shadows Photography Art Centre le 19 mars 2022, et elle sera exposée à ZiWu Shanghai en septembre 2022. Jiang Feiran prévoit de se rendre en France lorsque les voyages internationaux fonctionneront à nouveau normalement, afin de terminer le programme d’échange auquel elle a eu accès en tant que lauréate du prix.

BONS BAISERS DE THAÏLANDE - LE POULS DE LA PHOTOGRAPHIE EN ASIE

Chaque année, le Jimei x Arles International Photo Festival se concentre sur la scène photographique d'un pays asiatique. Après Singapour (2021), le Japon (2020), l'Inde (2019), la Corée du Sud (2018) et l'Indonésie (2017), le festival s'intéresse cette année à la Thaïlande.

Le Dieu aux mille yeux – Les débuts de la photographie en Thaïlande, 1860-1960, dont le commissariat est assuré par le professeur et historien de l’architecture Pirasri Povatong, présente les premières photographies thaïlandaises, conservées aux Archives nationales de Thaïlande : les premiers portraits des membres de la famille royale thaïlandaise après l'introduction de la technologie photographique en Thaïlande, mais aussi la vie quotidienne de personnes issues d'autres classes sociales. L’exposition met en lumière l'architecture, la culture et le style siamois en vigueur il y a un siècle.

Memorandum : avec ou sans est une exposition monographique du célèbre photographe Manit Sriwanichpoom, qui bénéficie du commissariat d’Ark Fongsmut. L’œuvre de Manit étudie en profondeur le climat politique de la société thaïlandaise contemporaine. Sa série la plus célèbre, Pink Man, met en scène un homme en costume rose poussant un caddie lui aussi rose, qui apparait inopinément dans les rues de Thaïlande et du monde entier. Créée en 1997, cette série reflète le consumérisme dominant en Thaïlande à cette époque, et les difficultés des pays asiatiques face à la modernité.

Le commissariat de l’exposition Accepter de ne pas être d’accord #dubitativement est assuré par Suebsang Sangwachirapiban, responsable du département des expositions du Bangkok Art and Culture Centre. En présentant les photographies, les vidéos et les installations de huit artistes contemporains thaïlandais, l'exposition invite à réfléchir aux concepts artistiques et aux récits culturels traditionnels thaïlandais à l'ère post-pandémique, ainsi qu’aux réponses apportées par les artistes contemporains thaïlandais face aux événements culturels complexes, contradictoires et conflictuels. (Artistes présentés : Charit Pusiri, Dow Wasiksiri, Jeanne Penjan Lassus, Kamonlak Sukchai, Naraphat Sakarthornsap, Pa- kinee Srijaroensuk, Piyatat Hemmatat et Piyarat Piyapong- wiwat.)

HOMMAGE - INSPIRANTS GRANDS PHOTOGRAPHES

Cette année, l'exposition Hommage présente le travail de Zhuang Xueben (1909-1984), photographe exceptionnel qui fascine tant le milieu de la photographie chinoise que l’anthropologie. À une époque particulièrement difficile et turbulente de la Chine, Zhuang Xueben a parcouru seul les montagnes du sud-ouest et les terres inhabitées du nord-ouest, utilisant la photographie comme outil dans ses recherches sur la géographie humaine, les chefs frontaliers, les systèmes religieux, la culture populaire, l'art cosmique et de nombreux autres domaines. Le commissariat de l'exposition est assuré par Zhu Jingjiang, professeur à l'université Minzu de Chine, avec le soutien académique du renommé chercheur Li Mei.

"RÉCIT D'UN COLLECTIONNEUR" - LES COLLECTIONS D'IMAGES EN ASIE

Les livres de photographie ont toujours été une bonne manière de présenter les travaux des photographes. La disposition des images, le rythme de l’ouvrage ou le choix du papier sont autant d'éléments qui témoignent de la méticulosité et de la créativité des photographes et des éditeurs. Les bons livres de photographie ont également une grande valeur académique et pour la recherche. Cette année, l'exposition Récit d’un collectionneur de Jimei x Arles s’est associé au Yingshang Photography Book Archive, prestigieuse organisation nationale dédiée à la collecte de livres de photographie. L'exposition a été conçue par Wang Xinmei, son fondateur. Elle rassemble 101 livres de photographie japonais qui ont une forte valeur d'échantillonnage et de recherche. Ils font partie de la collection du Yingshang Photography Book Archive. Ainsi rassemblés, ils proposent un panorama de l'évolution historique et de la diversité des livres de photographie japonais.

CHINA PULSE - COUP DE PROJECTEUR SUR LES ÉCOLES SUPÉRIEURES D'ART CHINOISES : LES NOUVELLES DYNAMIQUES DE LA PHOTOGRAPHIE CHINOISE
 
Cette année, « China Pulse » invite Wang Yan et Kristen Wanting Gao, conservateurs de l'Académie des arts de Chine, à organiser l'exposition « Esprit » et « Objet » - Photographie et vidéo de l'Académie des arts de Chine.

L’expérimentation et l’innovation ont toujours été au cœur de l'enseignement de la photo et de la vidéo à l'Académie des arts de Chine, que ce soit en se connectant au passé, en créant le présent ou en intervenant dans le futur. Grâce à la pluralité des médias, une esthétique visuelle et une poétique de l'image se construisent, entre visible et invisible, cultures orientales et occidentales. Cette exposition s'appuie sur la triple relation qu’entretiennent l'« Esprit » et l'« Objet ». Le développement de la photographie et de l'art vidéo de l'Académie des arts de Chine au cours des 40 dernières années est l’occasion de discuter de la symbolique spirituelle et du transfert émotionnel qui ont cours avec l’évolution de la culture de l'image, que ce soit du point de vue de l'analyse de l'image, de l'évolution de la science et de la technologie ou de la vision de la photographie.

PHOTOGRAPHIE CROISÉE - LE CLASH ENTRE MULTIMÉDIA ET MULTICULTURALISME
 
L’édition 2022 de « Photographie croisée » expose le travail du poète renommé Zhai Yongming, de l’artiste contemporain Zhang Enli et du célèbre acteur, photographe et musicien Huang Jue.

L’exposition de photographie de Zhai Yongming, Un Scénario complètement immersif, bénéficie du commissariat de Shen Yi. Comme l’affirme l’artiste elle-même, son travail a trait à son écriture poétique, sans pour autant en constituer une illustration imagée.

Tous deux se reflètent et renvoient l’un à l’autre. La plupart des thèmes sur lesquels travaille Zhai Yongming sont des sujets qui lui tiennent à cœur : les gens, leur comportement et leurs expressions faciales, l'impression instantanée qu'ils provoqué chez elle. « Les photographier, c’est partager un destin merveilleux avec eux, ce qui est ma définition magique de la photographie. »

Les objets banals et les traces des activités de la vie quotidienne sont au cœur de l’œuvre de Zhang Enli. Les tons pâles et les fines couches de peinture s'entremêlent avec les lignes et les courbes expressives, donnant l'impression que les objets sont lointains, comme s'ils occupaient une réalité liminale où seule l'essence de l'objet est représentée sur la toile. Dans ses œuvres, Zhang Enli crée un espace immersif qui suspend le public dans le vide du temps et de l'espace en y incorporant l'environnement, l'histoire et l'expérience personnelle. La représentation par l’artiste des aspects prosaïques de la vie contemporaine conduit le spectateur à une réflexion sur l'existence. Gu Zheng, directeur artistique du Jimei x Arles International Photo Festival, assure le commissaire de l'exposition. Sont présentés le travail de collage de l’artiste, Hair, ainsi que sa série photographique Egg, créée en 2017 grâce à la coopération internationale et à l'exploration scientifique, culturelle et artistique : Zhang Enli avait alors pris part à une expédition scientifique maritime en Antarctique en compagnie d’une centaine d’artistes, architectes, chercheurs, poètes, écrivains, musiciens et philosophes.

L'HORIZON - POUR UN FUTUR SOUTENABLE

En août 2022, NIO et le Jimei x Arles International Photo Festival ont lancé conjointement le projet photographique « L'HORIZON », afin de collecter des œuvres photographiques marquantes du monde entier sur ce thème. Les œuvres sélectionnées sont présentées dans le cadre d'une exposition collective lors du Jimei x Arles International Photo Festival 2022, sous la direction du commissaire néerlandais Ruben Lundgren. Parallèlement, ce projet invite l’un des photographes participants à rejoindre le « Programme pour jeunes artistes » du Three Shadows Photography Art Centre en 2023.

La capacité de la photographie à transcender les régions et les cultures est extraordinaire. Le projet photographique « L'HORIZON » entend repenser la compréhension mondiale d'un futur durable du point de vue des photographes, favoriser l'art tout en partageant des observations et des perspectives multiples, et contribuer activement à la protection de l'environnement et au développement durable.

Le logo de NIO s'inspire de l'horizon. Il se compose d'un ciel qui représente l'ouverture et l'avenir, et d'un chemin qui symbolise les actions et la voie à suivre. Il incarne ainsi la philosophie de NIO, caractérisée par la recherche d’un avenir meilleur et de vies plus agréables. Avec le programme photographique « THE HORIZON », NIO et le Jimei x Arles International Photo Festival réaffirment leur vision d'un futur radieux et d’un ciel dégagé.

ACTION LOCALE - LE DÉVELOPPEMENT LOCAL DE LA PHOTOGRAPHIE

Cette année, le Jimei x Arles International Photo Festival s'associe une nouvelle fois à la galerie d'art G-Lake. L'exposition collective Eux est conçue conjointement par Lin Linfeng, Yan Jialin, Zeng Huang, Dong Shijie et Huo Huohuo. Elle vise à mettre en relation la nouvelle génération d'artistes et à explorer la culture locale du Fujian.

Afin d'explorer les caractéristiques culturelles et artistiques de Kulangsu et de favoriser le renouveau urbain grâce à la photographique, le Three Shadows Photography Art Centre et le Luchao Kulangsu Art Park ont lancé un programme de résidence d'artiste en juin 2022. Trois groupes d’artistes, parmi lesquels Wu Yumo & Zhang Zeyangping, Yao Cong et Zhang Beichen, ont été sélectionnés. Après une résidence d'un mois à Kulangsu, une île classée au patrimoine mondial et connue pour être une colonie internationale historique, une exposition leur est consacrée, qui présente les travaux issus de de leur résidence au festival international de photographie de Jimei x Arles. Le commissariat de l’exposition est assuré par Chen Min. Ce projet a reçu le soutien spécial de HUMBLE HALL et de la Kulangsu World Youth Art Academy.

EXPOSITION JIMEI X ARLES PHOTOBOOK - LA PHOTOGRAPHIE SUR PAPIER

Support important de présentation et de création, le livre de photographie a toujours été une forme appréciée des photographes. La superpostion de surfaces de papier forme un espace aux possibilités infinies, qui permet au récit porté par l'image de se déployer au fil des pages. Face à la vague apparemment irrésistible de l'électronisation, le livre de photographie, avec sa texture chaleureuse, nous rappelle une fois de plus la matérialité de la photographie et l'expérience inégalable que procurent l'encre et le papier.

L'exposition Jimei x Arles Photobook met à l’honneur des œuvres d'artistes chinois ayant pour support le livre photo, afin de donner à voir l'état de développement du livre de photographie contemporain chinois, de valoriser le travail d’auteur de livres de photos et d'établir une plate-forme destinée à la promotion et à l'échange des livres de photographie.
  • Partenaires institutionnels

    • République Française
    • Région Provence Alpes Côté d'Azur
    • Département des Bouches du Rhône
    • Arles
    • Le Centre des monuments nationaux est heureux de soutenir les Rencontres de la Photographie d’Arles en accueillant des expositions dans l’abbaye de Montmajour
  • Grands partenaires

    • Fondation LUMA
    • BMW
    • SNCF
    • Pernot Ricard
    • Kering
  • Partenaires médias

    • Arte
    • Lci
    • Konbini
    • Le Point
    • Madame Figaro
    • France Culture