En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Peter Mitchell

Nouveau démenti de la mission spatiale Viking 4

4 juillet - 25 septembre

10H00 - 19H30

18 euros

Billetterie forfaits

Spirit, Opportunity et Curiosity arpentent toujours le paysage martien, se frayant un passage à travers les pierres et labourant les tas de sable dans l’espoir d’y trouver, contre toute attente, des micro-organismes qui prouveraient que nous ne sommes pas seuls dans cette galaxie.

Au milieu des années 1970, les atterrisseurs de la mission Viking sont les premiers à se poser sur Mars. Bien qu’offrant des vues magnifiques, le paysage martien est dépourvu de canaux, de squelettes, de ruines balayées par le vent ou de piscines remplies de sable.

Aujourd’hui, nous avons perdu toute trace des atterrisseurs Viking 3 et 4, mais le mythe et les théories conspirationnistes veulent qu’une enquête martienne sur la planète Terre soit en cours (encouragée peut-être par les répercussions liées au sort de Viking 4). De temps en temps, des bribes nous parviennent et sont publiées.

Curieusement, les photographies ne révèlent pas de grandes merveilles de la civilisation. Une esthétique monotone, bas de gamme, imprègne avec une certaine continuité les images et suggère que ces choses sont ordinaires. En langage terrestre courant, ces photographies montrent un trou perdu au milieu de nulle part. Et pourtant, pour certaines personnes, c’est le centre de l’univers. Ils appellent cela « la maison ».

Rudi Thoemmes et Peter Mitchell

Cette exposition a originellement été présentée à l’Impressions Gallery of Photography, York, en novembre 1979 sous le commissariat
de Val Williams. Pour les Rencontres d’Arles, nous l’avons reconstituée à l’identique. Remerciements chaleureux à Rudi Thoemmes, Sheila Ross, Education Gallery, Leeds ; Julian Spalding, Graves Gallery, Sheffield ; Sue Grayson/Aaron Scharf, Serpentine Gallery, Londres ; Val Williams, Impressions Gallery
of Photography, York ; et Martin Parr.
Tirages réalisés par Ian Breckin, Silverstone Leeds.
Scans réalisés par Marl & Chris, CC Imaging, Leeds, et George Lowe Engineering, Leeds.
Encadrements réalisés par atelier Boba et Circad, Paris.
Cette exposition a originellement été présentée à l’Impressions Gallery of Photography, York, en novembre 1979 sous le commissariat de Val Williams. Pour les Rencontres d’Arles, nous l’avons reconstituée à l’identique. Remerciements chaleureux à Rudi Thoemmes, Sheila Ross, Education Gallery, Leeds ; Julian Spalding, Graves Gallery, Sheffield ; Sue Grayson/Aaron Scharf, Serpentine Gallery, Londres ; Val Williams, Impressions Gallery of Photography, York ; et Martin Parr.
Tirages réalisés par Ian Breckin, Silverstone Leeds.
Scans réalisés par Marl & Chris, CC Imaging, Leeds, et George Lowe Engineering, Leeds.
Encadrements réalisés par atelier Boba et Circad, Paris.