En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

ReGeneration²

Photographes de demain

3 juillet - 19 septembre

10H00 - 19H30

Que font les jeunes photographes en ce début du XXIe siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s’inscrivent-ils dans la tradition, la développent-ils ou la rejettent-ils ? Alors que la révolution numérique poursuit son implacable avancée, anéantissant les pratiques établies de longue date, et ce, dans chaque domaine de la photographie, est-il possible de prédire le chemin que prendra la nouvelle génération de photographes ? Seront-ils encore attachés à la chambre noire ou vont-ils tous migrer vers le laboratoire numérique ? ReGeneration2 – l’un des projets les plus vastes et les plus ambitieux du genre – a tenté de donner en 2005 des réponses à ces questions, en révélant les travaux de photographes qui figuraient parmi les meilleurs artistes de leur génération. Après le succès de cette exposition, qui a circulé dans dix villes à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, une nouvelle édition dévoile de nouveaux talents en émergence, originaires de 30 pays. Les conservateurs du musée de l’Élysée ont opéré leur sélection en examinant plus de 700 portfolios soumis par 120 écoles de photographie, toutes réputées sur le plan international. ReGeneration 2 présente la créativité et l’ingéniosité de 80 photographes sur le point d’entamer une carrière. Ensemble, ils représentent 48 écoles de photographie réparties dans 25 pays. Tous naviguent dans l’environnement mouvant de ce début du XXIe siècle, passant d’un genre à l’autre et/ou d’une technique à l’autre. La grande mobilité géographique de cette génération fait que les distances dans le monde se réduisent : un Européen étudie en Chine, un Japonais aux États-Unis et un Péruvien en Europe. Ces jeunes photographes sont sur la voie de laisser leur marque.
William Ewing et Nathalie Herschdorfer
Nathalie Herschdorfer, commissaire de l’exposition.
Exposition produite par le musée de l’Élysée, Lausanne,
grâce au soutien de leur sponsor Jaeger-Lecoultre et de Pro Helvetia. www.elysee.ch
Exposition présentée au couvent Saint-Césaire.
Que font les jeunes photographes en ce début du XXIe siècle ? Quel regard portent-ils sur le monde ? Dans quelle mesure s’inscrivent-ils dans la tradition, la développent-ils ou la rejettent-ils ? Alors que la révolution numérique poursuit son implacable avancée, anéantissant les pratiques établies de longue date, et ce, dans chaque domaine de la photographie, est-il possible de prédire le chemin que prendra la nouvelle génération de photographes ? Seront-ils encore attachés à la chambre noire ou vont-ils tous migrer vers le laboratoire numérique ? ReGeneration2 – l’un des projets les plus vastes et les plus ambitieux du genre – a tenté de donner en 2005 des réponses à ces questions, en révélant les travaux de photographes qui figuraient parmi les meilleurs artistes de leur génération. Après le succès de cette exposition, qui a circulé dans dix villes à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie, une nouvelle édition dévoile de nouveaux talents en émergence, originaires de 30 pays. Les conservateurs du musée de l’Élysée ont opéré leur sélection en examinant plus de 700 portfolios soumis par 120 écoles de photographie, toutes réputées sur le plan international. ReGeneration 2 présente la créativité et l’ingéniosité de 80 photographes sur le point d’entamer une carrière. Ensemble, ils représentent 48 écoles de photographie réparties dans 25 pays. Tous naviguent dans l’environnement mouvant de ce début du XXIe siècle, passant d’un genre à l’autre et/ou d’une technique à l’autre. La grande mobilité géographique de cette génération fait que les distances dans le monde se réduisent : un Européen étudie en Chine, un Japonais aux États-Unis et un Péruvien en Europe. Ces jeunes photographes sont sur la voie de laisser leur marque.

William Ewing et Nathalie Herschdorfer


Nathalie Herschdorfer, commissaire de l’exposition.
Exposition produite par le musée de l’Élysée, Lausanne, grâce au soutien de leur sponsor Jaeger-Lecoultre et de Pro Helvetia.
Exposition présentée au couvent Saint-Césaire.