En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Fondation Manuel Rivera-Ortiz

Dominic Nahr

PAYS BRISÉ

4 juillet - 25 septembre

10H00 - 19H30

Son indépendance acquise le 9 juillet 2011 en a fait la plus jeune nation au monde : l’Assemblée générale des Nations unies accueillait alors son 193e membre, le Soudan du Sud, en le présentant comme un modèle de sécurité, de paix, de prospérité, d’amitié et de coopération entre les peuples. Cinq ans plus tard, les rapports de l’ONU dénoncent la situation désespérée qui a cours au Soudan du Sud : 2,5 millions de personnes déplacées par des combats entamés à la suite de l’impasse politique qui a opposé à la mi-décembre 2013 le Président Salva Kiir et l’ancien vice-président Riek Machar ; plus de 50 000 personnes tuées ; près de 100 000 civils réfugiés dans les camps que l’ONU gère dans le pays. La guerre, la violence, la famine, les épidémies ont conduit cet État d’Afrique de l’Est à une véritable catastrophe humanitaire.

Le photographe suisse Dominic Nahr a suivi ces développements depuis 2010 au fil de plusieurs longs voyages au Soudan du Sud, et témoigne de l’évolution dramatique qui a mené de l’espoir à l’horreur et à la désespérance. Derrière les façades du conflit politique, son regard s’est porté vers les individus qui luttent pour leur survie, pris en étau entre les belligérants et les milices rivales. Ses images, puissantes, montrent des mères et des enfants fuyant dans les marais et la savane, errant d’île en île pour tenter d’échapper aux milices qui incendient  leurs villages, et conservant l’espoir de rentrer un jour chez eux. En suivant les chemins des familles qui sillonnent le pays en quête de sécurité et en passant du temps au côté des hommes qui infligent cette souffrance, Dominic Nahr pointe la dissonance entre l’idée originale qui entendait donner naissance à un pays paisible et uni et la réalité à laquelle les populations sont confrontées aujourd’hui.

L’exposition de la Fondation suisse pour la photographie, organisée conjointement par Peter Pfrunder, Dominic Nahr et Nicolas Havette (fondation MRO), constitue la première présentation d’envergure de ce projet à long terme.

Commissaires de l’exposition : Peter Pfrunder, Dominic Nahr et Nicolas Havette.
Exposition produite par la Fondation suisse pour la photographie, Winterthour, en collaboration avec la fondation Manuel Rivera-Ortiz, Arles.