En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

DÉSIDÉRATION (ANAMANDA SÎN)

DU DÉSASTRE AU DÉSIR : VERS UNE AUTRE MYTHOLOGIE DU SPATIAL

4 juillet - 26 septembre 2021

10H00 - 19H30

Accessible

Billetterie forfaits

Explorant la porosité des pratiques artistiques, scientifiques, de la philosophie et des narrations spéculatives, Désidération propose une autre mythologie du spatial, à travers la pensée d'une humanité interstellaire en quête de nouvelles alliances avec son cosmos originaire. Jouant sur le trouble de son étymologie, qui oscille entre le regret de la perte des étoiles (de-sideris) et le désir de leur retour, la désidération désigne à la fois une proposition de diagnostic et de remédiation au désastre contemporain, au capitalisme tardif, à l’anthropocène terrifiant. Notre civilisation semble avoir perdu quelque chose de fondamental dans son rapport quotidien avec le ciel étoilé. De ce fait discret, qui met en lumière les destructions matérielles et spirituelles de nos sociétés, doit procéder une nouvelle configuration de l’imaginaire, une zone à rêver où se forment de nouvelles mythologies peuplées de figures hybrides, pour inventer un nouveau pacte avec le cosmos. Ainsi, avec la figure terrestre d’Anamanda Sîn, on découvrira une nouvelle sensibilité, où les météorites constituent le lien entre le passé et l’avenir, la terre et le ciel, l’art et la science, le non-humain et l’humain, la mélancolie et le désir.

Un projet mené par SMITH, Diplomates et Lucien Raphmaj. Avec François Chaignaud, Gaspar Claus, Nadège Piton, Zélia Smith, Anna Milone, Adrian Gebhart, etc.
Publication : Désidération (Anamanda Sîn), SMITH et Lucien Raphmaj, Éditions Textuel, 2021.

Avec le soutien de Picto Foundation et de la Galerie des Filles du Calvaire, Paris.
Retrouvez le prolongement de l’exposition Désidération en gare d’Avignon TGV, avec le soutien de SNCF Gares & Connexions.