En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

ÉTAT D'ESPRIT AFRICAIN

VILLES HYBRIDES

4 juillet - 26 septembre 2021

10H00 - 19H30

ACCÈS : TERRAIN ACCIDENTÉ

BILLETTERIE - Entrée lieu

Villes hybrides envisage la photographie traitant des métropoles africaines comme un site de transformation sociale rapide. Parmi les plus grandes villes d’Afriques, trois – Lagos, Le Caire et Kinshasa – peuvent être classées parmi les « mégavilles » dont l’agglomération dépasse les 10 millions d’habitants. D’ici à 2030, ce nombre devrait doubler. Et à peu près au même moment, la part de la population du continent vivant en milieu urbain dépassera les 50 %. Au milieu de cette urbanisation fulgurante caractérisée par des flots continuels de personnes, de biens et de capitaux règne un état de changement permanent. Les travaux présentés dans Villes hybrides documentent ces villes africaines engagées dans une accélération sans précédent, en révélant à la fois les tensions et les possibilités générées par cette condition. Le chaos apparent des rues bondées se résout dans des formes et des couleurs inattendues. Dans un contexte fait d’infrastructures incertaines et, parfois, de faibles prestations sociales, les hommes et les femmes organisent leur vie et leur travail selon leurs propres termes, en créant des affinités qui fleurissent et prospèrent même sous la contrainte.

Emmanuelle Andrianjafy (1983), Girma Berta (1990), Guillaume Bonn (1970), Andrew Esiebo (1978), Hicham Gardaf (1989)

Commissaire de l’exposition : Ekow Eshun.
Publications : Africa 21e siècle, photographie contemporaine africaine, Textuel, 2020 (version française) et Africa State of Mind, Thames & Hudson, 2020 (version anglaise).