En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

François-Xavier Gbré

Artiste présenté par
Galerie Cécile Fakhoury, Abidjan, Côte d'Ivoire / Dakar, Sénégal / Paris, France

[LAURÉAT PRIX DÉCOUVERTE LOUIS ROEDERER 2020]


ÉMERGENCE, ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE, 2013 — 2020


« Émergence, Abidjan, Côte d’Ivoire, 2013-2020 »
est une installation de 57 photographies de petit format réalisées à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire.
François-Xavier Gbré documente l’évolution de la ville et de ses habitants en capturant les détails d’une investigation profonde du territoire urbain. Vu à travers le prisme du temps, de la nature ou de l’architecture, il recompose un paysage et un horizon et esquisse avec une certaine retenue l’expérience des populations d’Abidjan.
Depuis 2011 et la fin de la crise post-électorale, c’est toute la Côte d’Ivoire qui se reconstruit, avec des infrastructures spectaculaires et une redéfinition du paysage individuel et collectif. C’est une nouvelle page de l’histoire sociale du pays que l’artiste capture en suivant la destruction de quartiers informels et la construction de projets immobiliers destinés à une classe dite moyenne en plein développement.
« Durant l’époque coloniale, Abidjan était la capitale économique de l'Afrique de l'Ouest francophone. Suite à la l'indépendance de la Côte d’Ivoire en 1960, Abidjan se forge une réputation cosmopolite de « Paris de l’Afrique». Des hôtels étincelants et des gratte-ciel modernes composent la ligne d'horizon du Plateau, et les résidents de la classe supérieure s'installent dans le quartier attrayant de Cocody. Après un déclin prolongé durant les années 80, des conflits civils au début des années 2000 et une crise électorale de 2010 à 2011, l'Abidjan contemporain connaît à nouveau des poussées de croissance et de développement. Le paysage est prêt pour le changement. (…)
Les photographies d'Abidjan réalisées depuis 2013 fournissent une évaluation circonspecte du « renouvellement », terme poli pour gentrification, et suggèrent que dans le paysage les marqueurs évidents du progrès, si souvent mis en avant par le gouvernement local, sont avant tout visibles dans les déplacements de population et une conception des bâtiments expéditive. »
 
Brendan Wattenberg, Extrait de The Past is a Foreign Country, 2015


FRANÇOIS-XAVIER GBRÉ
Né en 1978 à Lille, France.
Vit et travaille en France et en Côte-d’Ivoire.
En prise avec le temps et la géographie, le travail de François-Xavier Gbré convoque le langage de l’architecture comme témoin de mémoire et des changements sociaux. Des vestiges coloniaux aux paysages redéfinis par l’actualité, il explore les territoires et revisite l’Histoire. Le dialogue constant avec son environnement est restitué sous la forme d’installations minutieuses, véritable investigation du territoire, ou à travers une présentation in situ faisant résonner la photographie dans un rapport physique au spectateur.