En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Camille Fallet

License Color Photo Studio

La qualité d’une oeuvre documentaire tient à l’expression de l’expérience qui la fonde, au montage et à l’écriture qui la rendent sensible. La photographie, pour Camille Fallet, n’a d’intérêt qu’à travers son édition et, pour reprendre les termes de Walker Evans, son élaboration en « documentaire lyrique ». En 2016, Camille Fallet a recréé une maquette à l’échelle 1: 2 d’un magasin de portraits photographiques à cinq cents, tirée d’une image de Walker Evans : License Photo Studio, New York, 1934. Deux ans plus tard, l’artiste a remonté cette maquette pour la photographier telle que Walker Evans avait photographié le magasin de portraits en 1934. L’image ainsi produite fait jouer différentes équivalences et transpositions : l’image noir et blanc d’un magasin reconstruit en volume et en couleurs ; la maquette d’un studio de prise de vue photographiée comme en studio ; un studio qui est le lieu dans lequel la photographie est exposée… L’exposition présentée à Arles revisite ce travail en le confrontant à d’autres oeuvres de Camille Fallet qui interrogent ces différentes problématiques.

Exposition en partenariat avec le FRAC PACA.