En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Pierre Jahan

3 juillet - 19 septembre

10H00 - 19H30

Le musée Réattu consacre son exposition d’été à Pierre Jahan, dont le musée conserve quelques œuvres: il s’agira de la première rétrospective institutionnelle de l’artiste.
Pierre Jahan se distingue par une démarche très libre et une production extrêmement variée, mêlant surréalisme et collages publicitaires, chroniques et reportages sur le Paris des années 1940.
Plus particulièrement centrée sur les années 1930 à 1950, marquée par des séries magistrales, la sélection s’attache à rendre compte de la porosité entre ses expérimentations et ses travaux appliqués. Essentiellement constituée de tirages d’époque, elle réunit 150 images, maquettes et objets, provenant de collections privées (galerie Michèle Chomette à Paris, collection Charles Chadwyck) ou d’institutions publiques (musée du Louvre, musée d’Art moderne de la Ville de Paris, musée national d’Art moderne, Archives des Musées nationaux, Fonds national d’Art contemporain, Institut de la mémoire de l’Édition contemporaine à Caen, où est déposé le fonds Jahan).
Produite par la Ville d’Arles, l’exposition sera accompagnée par la publication aux éditions Actes Sud d’un catalogue, qui représentera le premier ouvrage complet sur l’œuvre de cet artiste singulier.
Michèle Moutashar, conservateur en chef du Patrimoine, directrice du musée Réattu, commissaire de l’exposition.
www.museereattu.arles.fr
Exposition présentée par le musée Réattu.
Le musée Réattu consacre son exposition d’été à Pierre Jahan, dont le musée conserve quelques œuvres: il s’agira de la première rétrospective institutionnelle de l’artiste. Pierre Jahan se distingue par une démarche très libre et une production extrêmement variée, mêlant surréalisme et collages publicitaires, chroniques et reportages sur le Paris des années 1940. Plus particulièrement centrée sur les années 1930 à 1950, marquée par des séries magistrales, la sélection s’attache à rendre compte de la porosité entre ses expérimentations et ses travaux appliqués. Essentiellement constituée de tirages d’époque, elle réunit 150 images, maquettes et objets, provenant de collections privées (galerie Michèle Chomette à Paris, collection Charles Chadwyck) ou d’institutions publiques (musée du Louvre, musée d’Art moderne de la Ville de Paris, musée national d’Art moderne, Archives des Musées nationaux, Fonds national d’Art contemporain, Institut de la mémoire de l’Édition contemporaine à Caen, où est déposé le fonds Jahan). Produite par la Ville d’Arles, l’exposition sera accompagnée par la publication aux éditions Actes Sud d’un catalogue, qui représentera le premier ouvrage complet sur l’œuvre de cet artiste singulier.

Michèle Moutashar, conservateur en chef du Patrimoine, directrice du musée Réattu, commissaire de l’exposition.

Exposition présentée par le musée Réattu.