En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Exposition présentée par le Méjan

1950-2010: Picto a 60 ans

Picto fête 60 ans de complicité avec les photographes

3 juillet - 19 septembre

10H00 - 19H30

Picto est né d’une belle histoire de complicité, celle qui s’est installée entre Pierre Gassmann et Brassaï au cour des années 1930. Pierre vivait dans une chambre de bonne, Brassaï, déjà dans les beaux étages du même immeuble parisien ; une passion les rapprocha, celle de l’image.
Pierre devint le tireur attitré de l’auteur de Paris de Nuit, puis des grands photographes du 20e siècle : Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Chim, William Klein, Robert Doisneau,...
La création de Picto en 1950 scella cette connivence entre le photographe et son laboratoire.
Si les techniques ont fondamentalement évolué depuis soixante ans, du noir et blanc traditionnel aux plate-formes de tirages et d’impressions on line..., Picto sait que cette relation de complicité entre les créateurs et les techniciens du laboratoire est essentielle dans l’élaboration d’une œuvre photographique. Cette tradition perdure aujourd’hui à travers les nouveaux talents qui lui confient la réalisation de leurs images.
Picto propose une promenade historique des soixante dernières années, sous les deux aspects de l’évolution des techniques de tirage et d’impression, et des sensibilités artistiques diverses qui ont marqué les dernières décennies. Pas de prétention d’exhaustivité dans cette présentation, mais une proposition singulière autour des nombreux photographes qui ont accepté de nous confier une de leurs images.
« La complicité », objet de cette exposition, est ce lien d’humanité sans lequel la photographie n’existerait probablement pas.
À travers cette manifestation, Picto réaffirme sa raison d’être pour les soixante prochaines années : Voir avec le regard de l’autre !
Christian Caujolle, commissaire de l’exposition.
www.picto.fr
Exposition présentée au Magasin Électrique, Parc des Ateliers.
Picto est né d’une belle histoire de complicité, celle qui s’est installée entre Pierre Gassmann et Brassaï au cour des années 1930. Pierre vivait dans une chambre de bonne, Brassaï, déjà dans les beaux étages du même immeuble parisien; une passion les rapprocha, celle de l’image.
Pierre devint le tireur attitré de l’auteur de Paris de Nuit, puis des grands photographes du 20e siècle : Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Chim, William Klein, Robert Doisneau,...La création de Picto en 1950 scella cette connivence entre le photographe et son laboratoire. Si les techniques ont fondamentalement évolué depuis soixante ans, du noir et blanc traditionnel aux plate-formes de tirages et d’impressions on line..., Picto sait que cette relation de complicité entre les créateurs et les techniciens du laboratoire est essentielle dans l’élaboration d’une œuvre photographique. Cette tradition perdure aujourd’hui à travers les nouveaux talents qui lui confient la réalisation de leurs images. Picto propose une promenade historique des soixante dernières années, sous les deux aspects de l’évolution des techniques de tirage et d’impression, et des sensibilités artistiques diverses qui ont marqué les dernières décennies. Pas de prétention d’exhaustivité dans cette présentation, mais une proposition singulière autour des nombreux photographes qui ont accepté de nous confier une de leurs images. « La complicité », objet de cette exposition, est ce lien d’humanité sans lequel la photographie n’existerait probablement pas. À travers cette manifestation, Picto réaffirme sa raison d’être pour les soixante prochaines années : Voir avec le regard de l’autre !

Christian Caujolle, commissaire de l’exposition.

Exposition présentée au Magasin Électrique, Parc des Ateliers.