En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

La collection de Jan Mulder

Regards sur la photographie latino-américaine

2 juillet - 23 septembre

10H00 - 19H30

Jan Mulder est fondateur et président du Centro de la Imagen de Lima. Aujourd’hui, c’est un partenaire incontournable de l’ENSP avec lequel la voie des échanges en Amérique Latine a été ouverte. Les images de sa collection donnent un bon aperçu du zeitgeist (esprit du temps) depuis un endroit inattendu du globe, considéré habituellement comme en marge d’une doxa faite de règles qui modèlent, depuis dix ans, le marché inter- national de la photographie et les goûts en la matière. Esthétiquement forte et extrêmement personnelle, cette collection de photographie venue de Lima ressemble plus à un manuel polyglotte, répondant au besoin du « sombre et profond Pérou » de se voir ancré dans les cartes, considérant le monde, d’un bout à l’autre, prenant des risques et relevant le défi suivant : valoriser les coutumes d’un espace tout en s’engageant avec joie pour la nouveauté, les horizons grands ouverts. C’est une jeune collection qui a débuté au début du XXe siècle sous l’égide de Jan et Sylvia Mulder. Leur collection d’art visuel comprend de la peinture, des sculptures et des tirages utilisant toutes les techniques possibles. Jan Mulder a étudié la photographie à l’université de Boston, aux États-Unis, avant de se lancer dans les affaires internationales, dans les années 1970, et de se dédier pleinement, par la suite, à sa famille. Son intérêt pour le remarquable travail des photographes latino- américains et, au sein de ce groupe, pour les Péruviens, découle sans doute d’une prise en compte globale de l’avenir de cette région du monde. Symbole d’espoir d’un futur prometteur, ayant probablement un rôle considérable à jouer autour du globe... Les idéaux de Jan Mulder ont été redessinés en fonction d’une nouvelle approche du développement de cette partie des Amériques et ce point de vue appa- raît dans sa compréhension des travaux photographiques: la collection souligne ainsi les enjeux régionaux tout en prenant en considération la dimension internationale de ces derniers.

Jorge Villacorta, commissaire de l’exposition

Exposition présentée au palais de l’Archevêché.