En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

NÎMES, CARRÉ D'ART

UGO RONDINONE

THANX 4 NOTHING

26 juin - 29 août

0H00 - 0H00

Billetterie forfaits

« Au début des années 1960, j’ai eu la chance de rencontrer de nombreux artistes comme Andy Warhol, Jasper Johns, Robert Rauschenberg, John Cage, Trisha Brown, Carolee Schneemann, qui ont eu une influence majeure sur mon travail. Je me suis rendu compte que la poésie avait 75 ans de retard derrière la peinture, la sculpture, la danse et la musique. Si ces artistes y arrivaient, pourquoi pas moi avec la poésie ? » a déclaré John Giorno. La déclamation du poème filmé par Ugo Rondinone, est un concentré de philosophie bouddhiste passée au crible de la contre-culture américaine. La récitation est servie par une mise en scène qui en souligne le phrasé incantatoire. Dans la lignée de Kerouac et de Ginsberg, Giorno navigue entre les plaisirs de la chair et les abstractions métaphysiques. Évoquant avec tendresse, humour et compassion ses anciens amants, ses périodes de dépression, la mort des amis, les échecs, le manque de reconnaissance, emportant tous les aspects de sa vie en un même flux incantatoire dans lequel se manifeste la vacuité ultime de l’ego. Dans cette vidéo, Ugo Rondinone nous donne à voir un des plus grands poètes contemporains, initiateur de la poésie sonore aux États-Unis. Il rend compte de la dimension performative du travail de John Giorno et des relations du langage et du corps.