En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Artistes présentés par John Fleetwood

Hasan & Husain Essop

2 juillet - 23 septembre

10H00 - 19H30

Les Essop étudient les effets des représentations occidentales de l’identité musulmane. En réponse, ils développent des propositions qui s’appuient sur l’autoportrait et les stéréotypes. Leur exploration place la religion au cœur d’une société consumériste. John Fleetwood JEUX DE POUVOIR – ART HALAAL Notre travail révèle un affrontement entre les cultures religieuse et populaire. Nous étudions la domination des clichés occidentaux et de leurs récits. Inspirés par le langage visuel et la rhétorique d’Hollywood, nous imaginons nos propres récits. Les photographies se répondent une à une, entre moral et immoral. Deux entités dominantes se dégagent, l’Orient, l’Occident et leurs stéréotypes. Les cadres que nous choisis- sons définissent notre comportement et nous permettent de nous exprimer. Certains personnages semblent récurrents, ils portent nos vêtements, suivent la mode, les marques. Il s’agit presque d’un jeu, chaque lieu laissant apparaître une multitude de personnages. Ceux qui portent des vêtements musulmans, bien qu’humbles dans leur quête, vivent la mode comme une agression contre leurs croyances. Le pitbull fait preuve d’une fidélité à toute épreuve. De même, l’engagement patriotique affiché par les soldats en guerre masque leur cupidité. Notre travail s’intéresse aussi au rôle de l’individu dans la société, notamment à cet espace que la jeunesse musulmane doit négocier au sein du laïcisme. Inspirées par nos expériences à l’étranger, nos images nous représentent dans des lieux et des poses choisies : La Havane, Hambourg et Le Cap. Le fil rouge : selon l’islam, la représentation figurée est interdite
(haram) et, en tant qu’artistes, nous nous limitons à nos propres corps et à notre respon- sabilité. Les questions que nous posons sont intimes, et nous cherchons à y répondre à travers eux. Ces photographies s’inscrivent dans un espace de tensions, entre documentaire et fiction, spontanéité et mise en scène, liberté d’expression et non-dits. En tant que jumeaux, nous nous cherchons l’un l’autre, troublés par nos ressemblances. De notre quête perpétuelle de nouveauté naît une ébauche de récit qui ne doit pas finir.
Hasan & Husain Essop
(haram) et, en tant qu’artistes, nous nous limitons à nos propres corps et à notre respon- sabilité. Les questions que nous posons sont intimes, et nous cherchons à y répondre à travers eux. Ces photographies s’inscrivent dans un espace de tensions, entre documentaire et fiction, spontanéité et mise en scène, liberté d’expression et non-dits. En tant que jumeaux, nous nous cherchons l’un l’autre, troublés par nos ressemblances. De notre quête perpétuelle de nouveauté naît une ébauche de récit qui ne doit pas finir.

Hasan & Husain Essop

Tirages réalisés par Processus, Paris.
Encadrements réalisés par Plasticollage et Jean-Pierre Gapihan, Paris.
Exposition présentée à l’atelier de Mécanique, parc des Ateliers.
Tirages réalisés par Processus, Paris.
Encadrements réalisés par Plasticollage et Jean-Pierre Gapihan, Paris.
Exposition présentée à l’atelier de Mécanique, parc des Ateliers.