Édition 2022

CHÂTEAUVERT, CENTRE D'ART CONTEMPORAIN

LÉNA DURR

HABITATS SAUVAGES

S’il n’en existe pas de définition consacrée, la notion d’habitats sauvages, choisie par Léna Durr pour qualifier les lieux de vie des personnes qu’elle est allée rencontrer, permet d’embrasser la complexité de son approche et l’hétérogénéité des situations observées. Par opposition à la notion de domestique, qui renvoie à l’idée de la maison conventionnelle, celle de sauvage témoigne d’une volonté de s’inscrire dans un mode d’habiter non-conventionnel. Le sauvage, c’est-ce qu’on ne connaît pas, ce qui n’a pas été domestiqué. À travers ses portraits de personnes qui vivent dans des habitats sauvages, Léna Durr s’appuie sur un travail ethnographique et documentaire pour déployer un récit intime et bienveillant, dans lequel elle donne à voir des parcours et des modes de vie, échappant aux règles établies, en décalage et en résistance face à des normes imposées, des territoires instables où les notions de richesse, de bonheur et de temps libre sont remises en question.
  • Partenaires institutionnels

    • République Française
    • Région Provence Alpes Côté d'Azur
    • Département des Bouches du Rhône
    • Arles
    • Le Centre des monuments nationaux est heureux de soutenir les Rencontres de la Photographie d’Arles en accueillant des expositions dans l’abbaye de Montmajour
  • Grands partenaires

    • Fondation LUMA
    • BMW
    • SNCF
    • Pernot Ricard
    • Kering
  • Partenaires médias

    • Arte
    • Lci
    • Konbini
    • Le Point
    • Madame Figaro
    • France Culture