BRUNO SERRALONGUE

LES GARDIENS DE L’EAU

4 juillet - 25 septembre 2022

7H00 - 20H30

Accessible

BILLETTERIE

D’avril à novembre 2016, les Indiens Sioux de la réserve de Standing Rock, dans le Dakota du nord, aux États-Unis, rejoints par d’autres nations et militants, ont dressé un camp le long des berges du fleuve Missouri, au niveau du lac Oahe, pour s’opposer à l’enfouissement sous le fleuve du Dakota Access Pipeline. La population vivant dans la réserve, en aval du lac, craignait des fuites qui pollueraient l’eau du fleuve. Le camp, nommé Oceti Sakowin, a accueilli jusqu’à 10 000 personnes lors d’une épreuve de force contre l’armée et la police, fin novembre 2016, aboutissant à la suspension des travaux, décrétée par le président Obama. Puis, nouvellement élu, Trump a ordonné à l’armée de reprendre les travaux. En face, malgré le démantèlement du camp Oceti Sakowin, la détermination des Indiens à s’opposer à la destruction de leur « terre sacrée » ne faiblit pas. Elle prendra d’autres formes, sur d’autres fronts. C’est cette lutte constamment renouvelée qu’explore la série Les gardiens de l’eau (Water Protectors) (2017, en cours).

Avec la collaboration du Centre national des arts plastiques.

Avec le soutien du ministère de la Culture.