En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

MARTA FÀBREGAS ARAGALL

COLONIZED

J’ai commencé à travailler sur mon projet Colonized vers la fin 2016, et j’ai choisi une technique connue sous le nom de « transphotographie ». Comme le sug- gère son nom, la transphotographie signifie par la photographie. Ce qui signifie que je me sers de la photographie à la fois comme d’une base et comme d’un véhicule.

J’ai cherché de vieilles photographies de femmes, des images remontant à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, à une époque où la photographie était encore une technologie récente et peu utilisée. Certaines de ces images représentent des esclaves, des servantes, des patientes d’hôpitaux psychia- triques, des femmes pauvres, des travailleuses ; d’autres représentent des femmes riches parées de leurs luxueux atours. Mais ce qui rend toutes ces femmes égales, c’est qu’elles ont toutes souffert d’une certaine forme de colonisation. J’ai cherché des portraits qui véhiculent l’âme d’une femme, des portraits qui ont un impact, des portraits qui sont en mesure d’expliquer qui étaient ces femmes et de quelles manières elles furent colonisées. Des femmes combattantes qui furent colonisées pour la seule raison qu’elles étaient femmes.

Née en 1974 à Barcelone, Espagne.
Vit et travaille à Barcelone.


COUP DE COEUR FISHEYE