En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

MARCO BARBON

THE INTERZONE

« Le Tanger que j’ai photographié n’existe pas. Ou pour mieux dire, il existe au croisement entre la ville réelle et l’image de la ville que je porte en moi. »

CARTE BLANCHE
GALERIE CLÉMENTINE DE LA FÉRONNIÈRE