En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

PRÉSENTÉ DANS LE CADRE
DU PRIX DÉCOUVERTE LOUIS ROEDERER PAR
BERLINISCHE GALERIE - MUSÉE D’ART MODERNE DE BERLIN

ANDRZEJ STEINBACH

L’APPAREIL

Troisième volet d’une série de portraits s’attachant aux questions de la représentation et de notre perception du modèle photographique, L’Appareil met en scène la figure d’une – ou d’un – photographe en pleine action. La neutralité sexuelle du modèle l’assimile à l’appareil photographique, dont il est comme une continuité : l’appareil du titre est tout autant l’objet mécanique que le corps qui le fait fonctionner et le met en mouvement. Le regard et le corps sont interconnectés. Reproduisant une situation de casting ou d’observation scientifique, Steinbach fait simuler au modèle diverses stratégies photographiques, gestuelles et attitudes, crée des variations à l’aide d’un jeu réduit d’accessoires, tout en laissant systématiquement hors champ l’action ou l’objet vers lequel l’appareil est dirigé. S’agit-il d’une scène de guerre, d’une manifestation ? Si les clichés renvoient à des usages très codés de la photographie et, en creux, à des genres précis, ils rappellent aussi le processus à l’œuvre dans leur fabrication, généralement effacé par l’image elle-même.

Publication : Der Apparat, Spector Books, 2019.