Édition 2018

Michael Christopher Brown

Yo soy Fidel

Yo soy Fidel suit pendant plusieurs jours le cortège funèbre de Fidel Castro, l’ancien révolutionnaire et chef d’État cubain, à la fin de l’année 2016. Michael Christopher Brown s’est penché depuis la fenêtre de sa voiture, côté passager, pour photographier les Cubains massés le long de l’autoroute pour voir passer le convoi militaire chargé d’acheminer les cendres de Castro de La Havane à Santiago. Cet itinéraire fait écho au voyage qu’entreprit Fidel Castro après la Révolution, de Santiago à La Havane, en 1959. Dans Yo soy Fidel, si des fragments de cette image originelle semblent avoir survécu à sa mort, la question de l’avenir de Cuba se pose avec acuité. Considérée pendant un demi-siècle comme un symbole de dignité et d’espoir dans la lutte contre l’impérialisme, Cuba doit désormais faire un choix : rester fidèle à la voie révolutionnaire empruntée par Castro ou bien embrasser la mondialisation et tout ce que cette dernière implique. Les oeuvres exposées dans Yo soy Fidel sont constituées d’une sélection de photographies, de vidéos, de textes et des objets.

Commissaire de l’exposition : Ramon Pez.
Publication : Yo Soy Fidel, Damiani, 2018.
Tirages réalisés par Michael Courvoisier, San Francisco.

  • Partenaires institutionnels

    • République Française
    • Région Provence Alpes Côté d'Azur
    • Département des Bouches du Rhône
    • Arles
    • Le Centre des monuments nationaux est heureux de soutenir les Rencontres de la Photographie d’Arles en accueillant des expositions dans l’abbaye de Montmajour
  • Grands partenaires

    • Fondation LUMA
    • BMW
    • SNCF
    • Pernot Ricard
    • Kering
  • Partenaires médias

    • Arte
    • Lci
    • Konbini
    • Le Point
    • Madame Figaro
    • France Culture