PRÉSENTÉ DANS LE CADRE
DU PRIX LOUIS ROEDERER PAR
HEIDI,
BERLIN, ALLEMAGNE

AKEEM SMITH

ALTARPIECE

4 juillet - 28 août 2022

10H00 - 19H30

Accessible

BILLETTERIE

Quelles histoires a-t-on le droit de raconter ? Et qui a le pouvoir de les raconter ? Ces deux questions habitent les photo-sculptures d’Akeem Smith en hommage aux soirées dancehall de Kingston, en Jamaïque, où il a grandi. Réalisées à partir de vestiges récupérés dans le quartier de son enfance, transformés en reliques, et complétés de photographies issues de sa collection personnelle, ces œuvres imposantes puisent autant dans la mémoire collective que dans les souvenirs de l’artiste, mettant en lumière le rôle des femmes dans cette tradition nocturne, investie comme un espace d’« empouvoirement ». En s’appropriant une culture visuelle apparue à la fin des années 1970, suite à la décolonisation du pays et à la formation d'une identité nationale indigène, Smith sacralise une esthétique afro-caribéenne, et invite à une réflexion sur la place de nos cultures dans la construction de nos regards.

Commissaire de l’exposition : Taous Dahmani.