Goaphoto

Les vies détachées des cheveux indiens

Les cheveux sont un élément clé de l'image que nous donnons au monde. Les images qui suivent donnent un aperçu de la manière dont cela se passe dans le sous-continent indien, une région qui contribue de manière substantielle à l'industrie mondiale des perruques et des extensions de cheveux, de plusieurs milliards de dollars, en raison des caractéristiques inégalées des cheveux indiens en termes d'épaisseur, de résistance à la traction, de brillance et de douceur.

The Unclipped Lives of Indian Hair (Les vies détachées des cheveux indiens) présente une sélection de photographies récentes d’Inde, autour de la chevelure comme critère essentiel de beauté, comme marchandise, obsession, mode, comme marque d’appartenance à une communauté ou classe sociale, signe de modernité ou d’accomplissement spirituel, entre autres.

Les cheveux y sont aussi envisagés à travers leur potentiel subversif de l’identité de genre, à travers leur résistance - contrairement à la plupart des tissus humains - au temps, ou plus simplement, via leur place essentielle dans le quotidien de l'Inde.

Priyadarshini Ravichandran, Indu Antony, Aishwarya Arumbakkam, Shivani Gupta, Janhavi Sharma, Kapil Das.

Sur une proposition de LOLA MAC DOUGALL 

  • Partenaires institutionnels

    • République Française
    • Région Provence Alpes Côté d'Azur
    • Département des Bouches du Rhône
    • Arles
    • Le Centre des monuments nationaux est heureux de soutenir les Rencontres de la Photographie d’Arles en accueillant des expositions dans l’abbaye de Montmajour
  • Grands partenaires

    • Fondation LUMA
    • BMW
    • SNCF
    • Pernot Ricard
    • Kering
  • Partenaires médias

    • Arte
    • Lci
    • Konbini
    • Le Point
    • Madame Figaro
    • France Culture