By continuing to navigate you declare to accept and consent to the use of cookies. To learn more Close

UNE ANNÉE EN IMAGES

UNE RENTRÉE EN IMAGES : ÉDITION SPÉCIALE

En réponse à la situation sanitaire actuelle, les Rencontres d'Arles proposent une adaptation de son événement pédagogique phare Une Rentrée en Images ; événement qui consiste à accueillir traditionnellement chaque année au mois de septembre près de 10 000 scolaires au sein de ses expositions.

Pour l'année scolaire 2021-2022, les Rencontres d'Arles ont fait le choix d'aller vers les établissements en proposant sur le temps scolaire un dispositif de sensibilisation aux images en lien avec les parcours d'Éducation Artistique et Culturelle.

Ce dispositif, en lien avec deux expositions de la programmation 2021 (Sabine Weiss - Une vie de photographe - et Charlotte Perriand - Politique du photomontage : comment voulons-nous vivre ?)  touche 21 classes de collèges (à partir de la 4ème) et de lycées (généraux, professionnels et agricoles) des académies d'Aix-Marseille et de Nice.

Chaque classe, encadrée et accompagnée par un médiateur-auteur, devra créer une œuvre collective prenant la forme d'un ouvrage ou d'une fresque reproduite in fine sour la forme d'un leporello et inspirée par le travail de Sabine Weiss ou Charlotte Perriand.

Dans le projet autour de l'exposition de Sabine Weiss - Une vie de photographe-, les élèves s'attacheront, à partir d’un corpus composé d'une sélection de photographies de Sabine Weiss, à penser et réaliser collectivement une maquette de livre qui sera éditée pour l'occasion. Le cheminement mis à l'œuvre au cours des différentes séances d'ateliers permettra aux élèves de découvrir les différentes étapes nécessaires à la réalisation d'un ouvrage de photographie, les pouvoirs de celui-ci ainsi que les différents métiers de l'édition.
 
Dans le projet autour de l'exposition de Charlotte Perriand - Politique du photomontage : comment voulons-nous vivre ? - les élèves ont comme objectif de réactualiser l'œuvre de Charlotte Perriand en composant à l'aide d'images de presse papier ou digitale, réseaux sociaux, textes issus de divers supports, archives personnelles, une fresque collective défendant leur conception du monde et témoignant de leurs espoirs, qui sera ensuite éditée sur la forme d'un leporello. Ils découvriront à travers ce processus de création le pouvoir multiple des images leur permettant ainsi de développer un regard actif et citoyen sur le monde qui nous entoure.