Édition 2023

Zofia Kulik

LA SPLENDEUR DE L’ARTISANE

Fermée le 27 août 2023
« Je pense que l’une des plus grandes valeurs de mon travail réside dans mon talent d’organisation de structures visuelles composites. Toute mon approche est basée sur une activité permanente de collecte et d’archivage d’images du monde qui m’entoure », explique Zofia Kulik à propos de ses compositions photographiques complexes, multidimensionnelles et extrêmement détaillées.
Son alphabet est constitué de milliers de motifs, photographiés principalement dans son studio : modèles adoptant des poses symboliques, fleurs, légumes, feuilles, crânes, os, dépouilles animales, nus masculins, objets trouvés, éléments décoratifs, drapeaux ou draperies. Zofia Kulik organise ainsi des fables visuelles en noir et blanc, qui évoquent des tapis, des vitraux ou des bibliae pauperum. Ses œuvres livrent des récits de régimes politiques totalitaires, de mort, de domination, de jeux de pouvoir au sein de l’Église et de la culture patriarcale, mais racontent aussi la relation entre homme et femme, entre individu et masse. L’artiste réalise ces immenses montages dans sa chambre noire, à l’aide d’une technique très méticuleuse et inventée par elle-même. Le papier photographique est directement exposé à de multiples reprises à des dizaines de négatifs, à travers des masques découpés avec précision. Cette première monographie de Zofia Kulik en France dévoile le répertoire de symboles et d’images constitué par l’artiste, mais revient également sur les détails de sa technique inimitable et sur les origines de sa fascination pour la photographie transformée, qui date de ses études à la fin des années 1960.
Certains chefs-d’œuvre, comme ses autoportraits inspirés de la peinture victorienne ou le panneau monumental Équilibre préféré, constituent un point d’entrée idéal à cet univers riche en références culturelles, de l’Antiquité aux stratégies contemporaines de la politique historique, en passant par l’imagerie médiévale.

Karolina Ziebinska-Lewandowska

Commissaire : Karolina Ziebinska-Lewandowska.

Avec la collaboration de Persons Projects, Berlin, et la Fondation Kulik-KwieKulik, Varsovie.

  • Partenaires institutionnels

    • République Française
    • Région Provence Alpes Côté d'Azur
    • Département des Bouches du Rhône
    • Arles
    • Le Centre des monuments nationaux est heureux de soutenir les Rencontres de la Photographie d’Arles en accueillant des expositions dans l’abbaye de Montmajour
  • Grands partenaires

    • Fondation LUMA
    • BMW
    • SNCF
    • Kering
  • Partenaires médias

    • Arte
    • Lci
    • Konbini
    • Le Point
    • Madame Figaro
    • France Culture