En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

JULIEN GESTER

WORLD CUT

Tandis que des milliards d’yeux suivaient la course du ballon, la vie en Russie suivait son cours :
de Krasnodar à Kazan, cinq semaines d’errance à dépayser, déglacer ses clichés russes au gré des coulisses caniculaires d’une Coupe du monde, hors champ, hors saison, hors du temps.

Sur une proposition de Laurent Perreau.