En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Exposition présentée par le Méjan

Peter Klasen

3 juillet - 19 septembre

10H00 - 19H30

Artiste fondateur du mouvement de la Figuration narrative, Peter Klasen pratique depuis toujours la photographie, qui a constitué dans un premier temps le matériau de son œuvre peint.
C’est véritablement en 2005, à l’occasion d’une rétrospective que Jean-Luc Monterosso lui a consacrée à la Maison européenne de la Photographie à Paris (MEP), qu’il a décidé de montrer ses photographies comme une partie essentielle de son travail, comme une œuvre à part entière.
La thématique principale de son travail photographique est la ville et l’univers industriel, mais il réalise également des œuvres en impression numérique sur toile, souvent accompagnées de néons, qui joignent alors ses deux univers, photo et peinture. Il déclare : « Je suis un documenta- liste de la réalité urbaine. Une réalité inéluctablement liée à l’objet industrialisé de notre civilisation occidentale, ramenée parfois à mes préoccupations. » Ou encore : « Les photos que je prends moi-même constituent la première étape d’une approche de la réalité. Il s’agit d’une véritable investigation du réel à travers l’objectif. »
Cette exposition propose trois grands ensembles, des photographies du monde industriel, raffineries, usines, friches..., une suite réalisée à La Havane en 2006, ainsi que des œuvres récentes, photomontages sur toile.
Commissaire de l’exposition : Pascale Le Thorel. Exposition présentée à la chapelle Saint-Martin du Méjan.
Artiste fondateur du mouvement de la Figuration narrative, Peter Klasen pratique depuis toujours la photographie, qui a constitué dans un premier temps le matériau de son œuvre peint. C’est véritablement en 2005, à l’occasion d’une rétrospective que Jean-Luc Monterosso lui a consacrée à la Maison européenne de la Photographie à Paris (MEP), qu’il a décidé de montrer ses photographies comme une partie essentielle de son travail, comme une œuvre à part entière. La thématique principale de son travail photographique est la ville et l’univers industriel, mais il réalise également des œuvres en impression numérique sur toile, souvent accompagnées de néons, qui joignent alors ses deux univers, photo et peinture. Il déclare : « Je suis un documentaliste de la réalité urbaine. Une réalité inéluctablement liée à l’objet industrialisé de notre civilisation occidentale, ramenée parfois à mes préoccupations. » Ou encore : « Les photos que je prends moi-même constituent la première étape d’une approche de la réalité. Il s’agit d’une véritable investigation du réel à travers l’objectif. »Cette exposition propose trois grands ensembles, des photographies du monde industriel, raffineries, usines, friches..., une suite réalisée à La Havane en 2006, ainsi que des œuvres récentes, photomontages sur toile.

Commissaire de l’exposition : Pascale Le Thorel.
Exposition présentée à la chapelle Saint-Martin du Méjan.