En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Nîmes, Carré d’art

WOLFGANG TILLMANS
QU'EST-CE QUI EST DIFFÉRENT ?

UN DÉSIR D’ARCHÉOLOGIE,
PERSPECTIVES SUR LE FUTUR

4 mai - 16 septembre

10H00 - 18H00

Fermé les lundis

WOLFGANG TILLMANS
QU'EST-CE QUI EST DIFFÉRENT ?

Depuis le début des années 90, il réalise des images qui rappellent parfois les genres historiques que sont les natures mortes, les paysages, les portraits mais aussi l’abstraction. Chaque exposition peut être pensée comme une installation où les images se répondent les unes aux autres selon des correspondances, connexions et récurrences. Après les deux expositions importantes qui ont eu lieu à la Tate Modern de Londres et à la Fondation Beyeler à Bâle, l’exposition de Nîmes a été pensée spécifiquement pour les espaces du musée et présente certaines oeuvres récentes de l’artiste.


Commissaire de l’exposition : Jean-Marc Prévost.
Du 4 mai au 16 septembre 2018.



Barış Doğrusöz, Asier Mendizabal,
Thu Van Tran, Clemens Von Wedemeyer
UN DÉSIR D’ARCHÉOLOGIE, PERSPECTIVES SUR LE FUTUR

L’exposition Un désir d’archéologie, perspectives sur le futur regroupe quatre jeunes artistes dont les oeuvres portent sur l’archéologie au sens large. Comme de nombreux artistes contemporains, ils développent un travail autour de recherches liées aux archives, à la mémoire pour questionner ce qui relève de la vérité historique. Si l’archéologie est traditionnellement liée à la découverte d’objets de différentes natures (sculptures, vestiges architecturaux…), qu’en est-il aujourd’hui d’une archéologie des images ? Les artistes présentés à Carré d’Art de Nîmes utilisent différents médiums, sculptures, installations, photographies ou vidéos, qui nous permettent de cerner ce désir et de regarder vers le passé pour comprendre notre futur.

Commissaire de l’exposition : Jean-Marc Prévost.
Du 12 avril au 4 novembre 2018.

Expositions accessibles sur présentation du forfait des Rencontres d’Arles 2018.