En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Christian Milovanoff

2 juillet - 23 septembre

10H00 - 19H30

Dans ce tout nouveau travail appelé Attraction, Christian Milovanoff se livre à un étrange jeu sur la reproduction de ses propres archives qu’il déconstruit et sur le pur enregistrement photographique qu’il va également défaire et transformer. Car collectionner des images du monde faites par lui ou pas ne suffit pas. Il s’agit de donner du sens à ce matériau brut. Organiser, trier, indexer, choisir, couper, classer, monter, juxtaposer, oppo- ser, rapprocher, harmoniser, dérouler, façonner, aligner, enchaîner, déployer, permuter, retailler, lier, répéter, télescoper, espacer, formuler, placer, déplacer, replacer, dupliquer, coller, agrandir ou réduire... C’est ainsi qu’Attraction a pu voir le jour et se construire patiemment. Christian Milovanoff fait sienne la formule de Jean-Luc Godard : « mon- tage, mon beau souci ». Il s’agit pour lui de faire résonner plusieurs images entre elles et de constater ce qui se passe alors. Les associer, les superposer, voir simultanément en transparence le recto et le verso d’une page de journal imprimé, photographier la greffe qui s’opère alors (et, si rien n’advient, recommencer sous une autre lumière, avec un autre cadrage ou bien abandonner l’opération). Archiver, monter, reproduire pour organiser des « choses vues », pour ordonner le chaos du visible à travers des récits où la fiction renvoie au documentaire et inversement. Les titres que Christian Milovanoff donne à chacune de ses attractions sont autant de clés pour saisir et comprendre l’énigme politique et poétique du montage : « Le Sud » quand il s’agit d’une carcasse de voiture reposant au bas de la planète, « La Mésopotamie » quand des avions survolent une carte de géographie montrant les sites archéologiques des Assyriens ou encore, d’une manière plus « légère » mais non moins efficace, « Quatre-quatre-deux- un » quand l’unique image ne montre que deux joueurs de football que des ombres redoublent.

P.-L. R.

Exposition réalisée avec la collaboration du musée Réattu. Tirages réalisés par l’atelier Bordas, Paris.
Encadrements réalisés par Plasticollage et Circad, Paris.
Exposition présentée au musée Réattu.
Exposition réalisée avec la collaboration du musée Réattu.
Tirages réalisés par l’atelier Bordas, Paris.
Encadrements réalisés par Plasticollage et Circad, Paris.
Exposition présentée au musée Réattu.