En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Alain Desvergnes

Paysages en tant que portraits/Portraits en tant que paysages

2 juillet - 23 septembre

10H00 - 19H30

Pour le Jean Renoir de La Règle du Jeu (1939), le monde est semblable à un théâtre où la société pousse les hommes et les femmes à faire partie du spectacle en y jouant des rôles. Comme dans la chanson, ils font trois petits tours et puis s’en vont. C’est probablement dans cet esprit que je suis allé photographier les paysages de William Faulkner au Mississippi, afin d’y trouver les personnages qui font des tours dans ses romans, de dessiner le portrait de ces figures qui m’avaient fasciné et que je rencontrais sans cesse en marchant sur ses terres. Entre réalité et fiction s’est dessiné un microcosme de paysages que je voyais en tant que portraits et de portraits que je voyais en tant que paysages. Je les ai imaginés comme des palimpsestes improvisés, sur lesquels une image se superpose à une autre pour s’inscrire autrement afin de lutter ou flirter avec elle. Presqu’à mon insu, j’ai poursuivi cette recherche dans d’autres sites, Provence, Égypte, Mexique, Canada, ainsi que sur les écrans de télévision où idoles et icônes se télescopent, se projettent et se confondent pour former les paysages précaires de nos craintes mais aussi ceux de nos rêves. Ce va-et-vient entre l’homme et son décor est devenu pour moi une façon irrévérencieuse de voir à la manière de Cézanne qui peignait, disait-il, « une forme de femme, une épaule de colline ».

Alain Desvergnes

Tirages réalisés par Alain Desvergnes, Brigitte Bauer et Sten Léna.
Encadrements en partie réalisés par Jean-Pierre Gapihan, Paris.
Exposition présentée à l’atelier de Mécanique, parc des Ateliers.