En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Olivier Cablat

2 juillet - 23 septembre

10H00 - 19H30

Olivier Cablat présente ici les résultats d’une campagne de fouilles sur le sol égyptien. S’inspirant des méthodes archéologiques, il a recueilli tous azimuts dans le paysage les objets, images et architec- tures où apparaissent des traces de l’Antiquité. En créant ce court- circuit entre le présent et l’histoire, Olivier Cablat fait mine d’ignorer la frontière symbolique qui sépare le monde policé de la recherche et la réalité de l’Égypte contemporaine; il conserve toutefois la posture du chercheur qui collecte, analyse, restaure, classifie et intervient simplement sur ce qu’on pourrait qualifier de passé contemporain. S’il porte son attention sur les boutiques qui jouxtent le champ de fouilles officiel, ce qu’il y trouve n’est pas sans lien avec l’archéologie classique. On y retrouve le sphinx et les pyramides, mais sur des paquets de chips et des télécartes. En détournant son regard pour observer la dissémination des motifs antiques dans le monde contem- porain, Olivier Cablat réactualise notre représentation de l’Orient. Il propose une version critique de l’orientalisme, une invention occiden- tale où transparaît l’arbitraire d’une lecture souvent fictionnelle, esthétique et fantasmatique. Ce qui s’expose avec rigueur et ironie, c’est le commerce massif qui est fait de la connaissance, c’est, sous couvert d’histoire, les éléments d’un recyclage permanent : vider les poubelles d’hier pour remplir celle de demain.

Nicolas Giraud

Tirages réalisés par l’artiste.
Encadrements en partie réalisés par l’atelier Voies Off, Arles.
Exposition présentée aux Forges, parc des Ateliers.