En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Artiste presentée par Louise Clements

Lisa Barnard

Hyenas of the Battlefield, Machines in the Garden

6 juillet - 20 septembre

10H00 - 19H30

Hyenas of the Battlefield, Machines in the Garden explore « l’alliance contre-nature » entre l’armée, l’industrie du spectacle et la technologie, et s’intéresse à la façon dont ces liens se nouent au sein de la guerre moderne. Ce travail
 a pour ambition de révéler les 
rapports complexes entre ces champs apparemment divergents et de montrer comment l’écran constitue l’élément clef de l’émergence et
 du développement de la relation 
entre guerre, médias et industrie,
 ainsi que de leur rapport au virtuel
 et au réel. L’écran est central dans l’entraînement militaire et dans 
la guerre proprement dite ; que l’on songe à l’utilisation des drones,
 par exemple. C’est encore le même écran qui est utilisé dans la « thérapie par l’exposition », où les soldats visionnent des images de guerre 
à des fins thérapeutiques. Ce paradoxe ouvre le champ à une analyse
 du rôle de la dialectique comme révélateur des vérités que la guerre moderne occulte. L’œuvre passe 
de l’écran au paysage et y incorpore des images en provenance de lieux radicalement différents quoique irrémédiablement connectés,
 de Las Vegas au Pakistan, du Waziristan à Hollywood, en passant par Washington. Tandis que les « machines dans
 le jardin » évoquent la tension dialectique entre l’idéal pastoral américain et la technologie des machines, les « hyènes du champ de bataille » désignent les entreprises technologiques qui permettent
 de garder les soldats américains
 « au courant » tout en les maintenant à l’écart du terrain. Car c’est bien là l’objectif : ce type de guerre a été conçu pour répondre au nouveau paradigme du gouvernement américain, dans lequel plus aucun soldat américain ne doit mourir sur le champ de bataille.
Lisa Barnard

Tirages réalisés 
par l’artiste.
Encadrements réalisés par Circad, Paris.
Exposition présentée à la Grande Halle,
Parc des Ateliers.