Territorio

Arles à Bogotá

3 juillet - 16 septembre

10H00 - 19H30

Exposition fermée entre 13h et 14h.

Hilda Caicedo (1988), Andrès Donadio (1986), Leslie Moquin (1986), Laura Quiñonez Paredes (1985), Émilie Saubestre (1986)

Entre 2016 et 2017, cinq diplômés de l’École nationale supérieure de la photographie, de nationalités française et colombienne, ont eu l’opportunité d’effectuer une résidence à l’Alliance française de Bogota, faisant ainsi écho à l’Année croisée France-Colombie. Des coiffes afro-américaines racontées en image par Laura Quiñones Paredes ; des danseurs de reggaeton et de champeta dans la région de Baranquilla rencontrés par Leslie Moquin ; des réserves du musée de l’Or ouvertes à Émilie Saubestre ; du —mythe du Saut de Tequendama, lieu de culte indien puis oublié du collectif colombien, livré par Andrès Donadio ; et enfin des récits des habitants de Cali, recueillis par Hilda Caicedo ; cette exposition, présentée en mai 2017 au musée d’Art moderne de Bogota, puis à Arles cet été, illustre la complexité du territoire colombien, entre héritage et mutations.

Commissaire de l’exposition : Juliette Vignon.
Exposition produite par l’ENSP avec le soutien de l’Alliance française de Bogotá et de l’Institut français.
Exposition organisée dans le cadre de l’Année France-Colombie 2017, avec le soutien de son Comité des mécènes constitué de : AccorHotels, Airbus, Axa Colpatria, Oberthur Fiduciaire, L’Oréal, Groupe Renault, Sano, Veolia, BNP Paribas, Groupe Casino, Schneider Electric, VINCI et Poma.
Horaires de l'exposition : 10h - 13h / 14h - 19h