En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Alfred Seiland

Imperium Romanum

4 juillet - 18 septembre

10H00 - 18H00

6 euros

Il y a deux mille ans, l’Europe était unifiée par une superpuissance politique et militaire, l’Empire romain. En l’an 2006 après Jésus-Christ, Alfred Seiland commence à travailler sur son projet Imperium Romanum. Inspiré par une mission que lui confie le New York Times Magazine, il étudie les vestiges de l’architecture, de la culture et de l’art romains encore visibles au XXIe siècle, en commençant par Rome, puis l’Italie, et bientôt presque toute l’Europe et la Méditerranée. Ce travail de recherche s’est transformé en un projet au long cours de plus de dix ans, qui n’est toujours pas achevé aujourd’hui. À une époque où l’Europe semble en plein doute quant à ses processus d’unifi cation les plus récents, la vision que nous propose Seiland de l’Empire romain peut nous servir de carte mentale d’une union politique et culturelle. Les photographies d’Imperium Romanum nous rappellent que certains de nos problèmes politiques, culturels et religieux les plus évidents n’ont pas été résolus au cours de ces deux mille ans.

Par le biais de paysages impressionnants et magnifiquement composés, des paysages urbains déconstruits et, parfois, des détails ironiques, Seiland confronte la vie européenne, méditerranéenne et moyen-orientale d’aujourd’hui avec les ruines architecturales et les infrastructures incroyablement résistantes du monde romain, qu’elles soient visibles ou invisibles, facilement accessibles ou au contraire fermées au public, qu’elles soient oubliées, célèbres et touristiques ou encore détruites par les guerres. Imperium Romanum est un projet proprement épique : que ce soit par son envergure ou par son ambition conceptuelle, il plonge aux racines profondes d’une culture européenne commune et de celle de ses voisins directs. Toutes les photographies sont accompagnées de courtes légendes explicatives, explicitant à la fois les dimensions historiques et contemporaines des images. Dans ses photographies, Alfred Seiland aborde l’hybridation de « l’Ancien et du Moderne » et l’influence de l’histoire sur notre présent. Ses sujets de prédilection sont l’apparence des anciennes ruines et leur reconstruction ou leur réplique sur leur site original ou non. Avec des paysages culturels de toutes sortes −  champs de bataille, carrières, festivals faisant revivre l’époque romaine, décors de cinéma ou encore copies de monuments –, Alfred Seiland capture l’Empire romain dans l’espace et dans le temps, là où il était alors puissant et là où nous pouvons encore sentir sa puissance et son influence.

Markus Hartmann

Exposition produite par la Villa Méditerranée - AViTeM.
Conception et production déléguée : Rencontres d’Arles.
Publications : Imperium Romanum Opus Extractum vol. 1 ; Imperium Romanum Opus Extractum vol. 2, 2016.