En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.   En savoir plus Fermer

Lady Liberty

La fabrique photographique d'une icône

4 juillet - 11 septembre

10H00 - 18H00

10 euros

Défi colossal scellant l’union de l’art et de la technique, emblème de l’Amérique, symbole de liberté et de démocratie, la statue de la Liberté est l’un des monuments les plus photographiés au monde. Son auteur, le Français Auguste Bartholdi, était lui-même photographe.

Alors que le médium a moins de 10 ans et que le jeune Bartholdi en a 20, il voyage en Égypte avec une chambre noire et un ami, le peintre Gérôme. Son goût pour l’architecture monumentale se lit déjà sur les calotypes qu’il rapporte de ce périple oriental. Pourtant, très peu de photographies de Bartholdi lui-même ne documentent plus tard ses propres constructions. Formé à la photographie, il l’abandonne en effet rapidement pour la peinture et surtout la sculpture. Il s’en remet désormais à l’expertise de photographes professionnels pour assurer le suivi de ses constructions et en particulier celui de la statue de la Liberté. C’est ainsi qu’il retravaille au pinceau un panorama géant de la ville de New York afi n de fi gurer le projet d’implantation de sa Liberté. Dessinant sur les images, les retouchant, il se livre aussi à des photomontages. La technique lui permet en particulier d’anticiper le spectacle que serait la présentation de la tête de la statue à l’entrée même de l’Exposition universelle de Paris en 1878.

Outils de travail, les photographies sont aussi et surtout un formidable instrument médiatique. Le financement du colosse, cadeau de la France à l’Amérique, connaît en effet des aléas que seules des actions innovantes de publicité visant à promouvoir le projet et à rassembler des fonds vont aider à résoudre. L’image et en particulier la photographie jouent ici un rôle inédit. Au-delà de leur fonction, ces clichés oscillent en effet entre réalité et fi ction. Ils racontent vingt années d’un projet démesuré et utopique traversé et marqué par les plus grands enjeux politiques, sociaux, architecturaux et esthétiques de leur temps.

Luce Lebart

Exposition réalisée en collaboration avec le musée Bartholdi, Colmar.
Remerciements à Jean-Marie Donat et Christian Kempf.
Publication : Lady Liberty, Seuil, 2016.
L’exposition se compose essentiellement de tirages anciens. Tirages modernes réalisés par Picto, Paris.
Encadrements réalisés par Circad, Paris.