Ajax loader

Hasab et Husain Essop - Cène à La Havane, Cuba, 2009.

Hasan & Husain Essop

POWER PLAY - HALAAL ART *

Notre travail révèle un affrontement multiculturel entre les cultures religieuse et populaire. Nous étudions la domination des clichés occidentaux et de ces récits qui sont élaborés pour décrire une certaine réalité. Inspirés par le langage visuel et la rhétorique d’Hollywood, nous imaginons nos propres récits. Les photographies se répondent une à une, dans un combat entre le moral et l’immoral. Deux entités dominantes se dégagent, l’Orient et l’Occident chargés de tous leurs stéréotypes. Les environnements que nous choisissons définissent notre comportement et nous permettent de nous exprimer. Certains personnages peuvent sembler récurrents, puisqu’ils portent nos propres vêtements, des pièces à la mode et parfois de marque. Ce dispositif nous place dans le contexte d’un jeu, chaque lieu laissant apparaître une multitude de personnages. Ceux qui portent des vêtements musulmans sont agressifs, tout en restant humbles dans leur quête, la mode étant vécue comme une agression contre leurs croyances. Le pitbull fait preuve d’une fidélité qui va au-delà de la raison. De même, l’engagement patriotique affiché par les soldats en guerre masque leur cupidité. Notre travail s’intéresse par ailleurs au rôle de l’individu dans la société, notamment à cet espace que la jeunesse musulmane doit négocier au sein d’un environnement laïque. Inspirées par nos expériences à l’étranger, nos images nous représentent dans des lieux et des poses choisis avec soin, près de La Havane, Hambourg et Le Cap. Le fil rouge qui relie ces images est leur sujet : selon l’islam, la représentation figurée est interdite (haram) et, en tant qu’artistes, nous nous limitons à nos propres corps et nous assumons cette responsabilité. Les questions que nous posons sont personnelles et intimes, et nous cherchons à y répondre à travers nos corps. Ces photographies occupent un espace lourd de tensions, entre documentaire et fiction, entre spontanéité et mise en scène, entre liberté d’expression et non-dits. En tant que frères jumeaux, nous nous cherchons l’un dans l’autre, troublés par nos ressemblances. De notre quête perpétuelle de nouveauté naît une ébauche de récit qui ne connaît pas de fin.


Hasan et Husain Essop


* Power Play – Halaal Art : jeux de pouvoir – art halaal

Tasneem Chothia Essop - Hasan & Husain Essop.


Hasan & Husain Essop

Nés en 1985 au Cap.

Vivent et travaillent en Afrique du Sud.


Diplômés de la Michaelis School of Art de l’université du Cap en 2006, les frères Essop ont depuis entamé une collaboration et obtenu leur doctorat en art en 2009. Leurs expositions incluent The Loaded Lens (2007) et Power Play (2008) à la Goodman Gallery du Cap, Peekaboo: Current South Africa (2010) au musée d’Helsinki, Figures & Fictions: Contemporary South African Photography (2011) au V&A Museum, ainsi que des expositions individuelles : Halaal Art (2010) à la Goodman Gallery de Johannesburg et Indelible Marks (2011) à la Gallery Isabelle van den Eynde à Dubaï. Ils ont participé à la prestigieuse biennale de la Havane en 2009, qui avait pour thème « Intégration et résistance à l’ère de la mondialisation », et à la biennale de Dakar en 2010. En 2011, les frères Essop ont obtenu une résidence de trois mois à la Thami Mnyele Foundation. Leur travail figure dans diverses collections publiques et privées, dont la South African National Gallery, la Johannesburg Art Gallery et la Spier Collection.

Atelier de Mécanique

> 23 septembre

10h - 20h

11 €


> billetterie