Ajax loader

Hannah Whitaker - Cave Drawing 2 (Dessin pariétal 2), 2012.

Hannah Whitaker

Dotés d’un fort pouvoir évocateur, les sujets qu’aborde Hannah Whitaker – serpents, cosmos, volcans – révèlent un penchant pour le spectaculaire. En provoquant leur confrontation avec le banal, elle oppose une distance critique à cette iconographie, qui juxtapose le théâtre de la nature avec des natures mortes composées de déchets de la vie quotidienne. Inspirée par ses travaux de commande comme par l’histoire de la photographie, elle se sert souvent de photographies étrangères comme point de départ d’où surgissent les idées. Sa pratique résiste à la production mécanique, chaque cliché faisant au contraire l’objet d’une nouvelle stratégie. Whitaker est perpétuellement à la recherche de nouveaux idiomes photographiques. Ses travaux récents déclinent son intérêt pour l’entropie ; elle montre un arbre en putréfaction, la texture de la paroi d’une grotte ou l’écaillement de la peinture. Fidèle à l’argentique, elle laisse parfois un rayon de lumière atteindre la pellicule, d’une manière contrôlée mais imprévisible. Les photographies obtenues révèlent à la fois la précision des détails et les imprécisions dues au hasard.


www.hwhitaker.com

Hannah Whitaker

Avec l'aimable autorisation de Matthew Porter.


Hannah Whitaker

Née en 1980 à Washington.

Vit et travaille à New York.


Whitaker a obtenu une licence à Yale et un master d’art à l’ICP/Bard. Elle a récemment participé à des expositions de groupe chez Pepin Moore, Cherry and Martin et M + B à Los Angeles, ainsi qu’à la Casey Kaplan Gallery à New York et la Thierry Goldberg Gallery lui consacrera une exposition personnelle en avril. Dernièrement, elle a participé à l’édition du numéro 45 de la revue Blind Spot, cosigné le commissariat (avec Matthew Porter) de l’exposition associée à Invisible Exports à New York, et dirigé la rédaction du numéro 12 de Triple Canopy, Black Box. Elle écrit également pour Triple Canopy et enseigne à Parsons The New School for Design.

Atelier de Mécanique

> 23 septembre

10h - 20h

11 €


> billetterie