Ajax loader
stephanie kiwitt
Le titre de mon nouveau travail, "Máj/My", est emprunté au nom d’un grand magasin pragois qui, des années 1970 à la chute du régime communiste, s’est appelé « Máj » (« mai » en tchèque) avant de devenir « My » en 2009. La sonorité commune des deux mots, qui renvoient à des systèmes économiques et politiques bien distincts, devient stratégie marketing. Le Mai socialiste se transforme ainsi en un pronom possessif néolibéral à la première personne du singulier, l’anglais « My ». Cette astuce formelle permet de substituer de manière inaudible un nouveau nom à l'ancien tout en faisant perdurer la sonorité ancienne. Ma posture photographique oscille entre sobriété documentaire et regard subjectif et construit. Prises à Prague, les photographies de publicités, d’étalages garnis ou vides, de marchandises neuves ou d’objets déjà usagés, et les portraits sont mises en regard et se répondent mutuellement. Une image entre en résonance avec la suivante.
Commissaire de l’exposition : Florian Ebner.
Grande Halle
4 juillet - 25 septembre
10h -19h30
stephanie kiwitt
Stephanie Kiwitt a étudié la photographie à l’Institut de création photographique d’Opava en République tchèque, et à l’Académie des arts visuels de Leipzig en Allemagne. Elle vit à Bruxelles depuis 2009, année passée en résidence au Centre d’art contemporain WIELS. L’observation photographique de lieux illustrant une commercialisation croissante de l’espace public et de nos sphères quotidiennes forme le point de départ de son travail. Son processus de travail repose sur des séries d’images, chacune d’elle créant une forme spécifique au sein d’un ouvrage ou d’un espace d’exposition. En 2015, son travail a été présenté au Camera Austria de Graz, au Centre d’art contemporain WIELS de Bruxelles, au Fotograf Festival de Prague et au Centre de la photographie de Genève.
Née en 1972 à Bonn, Allemagne. Vit et travaille à Bruxelles, Belgique.
Máj/My (écran lumineux : Lors d’un talk show Lady Gaga a fini tellement ivre qu’elle a vomi dans une poubelle. 20 novembre, 20:56), 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My (Lady Gaga got so drunk during a talk show, that she then used a trash can to vomit. 20 November, 20:56), 2016. Courtesy of the artist.
Máj/My, 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My, 2016. Courtesy of the artist.
Máj/My, 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My, 2016. Courtesy of the artist.
Máj/My (panneau publicitaire : le plus grand choix de portes à Prague Cerny Most), 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My (advertising panel: the largest door store In Prague Cerny Most), 2016. Courtesy of the artist.
Máj/My, 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My, 2016. Courtesy of the artist.
Máj/My (écran lumineux : Lors d’un talk show Lady Gaga a fini tellement ivre qu’elle a vomi dans une poubelle. 20 novembre, 20:56), 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My (Lady Gaga got so drunk during a talk show, that she then used a trash can to vomit. 20 November, 20:56), 2016. Courtesy of the artist.
Máj/My, 2016. Avec l’aimable autorisation de l’artiste.
-------
Máj/My, 2016. Courtesy of the artist.

Máj/My
22